BEECK, un peu d’histoire

C’est en 1894 que Ludwig Beeck, fondateur de l’entreprise, commença à Breslau (Allemagne) à Beeck chateaudévelopper et fabriquer des peintures minérales pures à base de silicate de potassium.
Grâce à ses propres recherches sur les silicates, il réussit à obtenir une recette stable de peinture minérale garantissant une liaison indissociable entre ce système de peinture et les supports microporeux.
Ces recettes d’origine sont aujourd’hui encore utilisées dans le domaine de l’entretien des bâtiments et notamment des monuments historiques, et elles savent convaincre par leur grande variété de teintes et leur énorme durabilité.
Pour Ludwig Beeck, cette famille de peinture minérale offre des avantages révolutionnaires et c’est ainsi qu’il se lance dans la fabrication industrielle. Au cours des années cinquante et soixante, la concurrence avec les nouvelles peintures à base de résines synthétiques traduisent des temps difficiles pour Beeck. Les peintures minérales tombèrent pratiquement dans l’oubli. En effet, l’ application à outrance des peintures synthétiques, plus pratiques pour les applicateurs, s’intensifièrent au détriment des résultats qualitatifs escomptés et le respect patrimonial de nos bâtiments.

 

Sur la base des connaissances existantes et des expériences faites avec les peintures minérales inorganiques, le développement et la production de systèmes de peinture à liant organique naturel furent résolument poursuivis, et c’est ainsi que la marque AGLAIA fut créée en 1968.
Malgré la situation économique et la tendance aux peintures à base de dispersion et résines synthétiques, Gerhard Oesterle, ancien propriétaire, osa relancer BEECK en 1972 dans le Jura Souabe, à Laichingen, en construisant un site de production moderne, équipé d’un laboratoire de développement et d’application.
Au cours des dernières années et décennie, la tradition en matière de construction ainsi que les exigences imposées aux peintures modernes, notamment au niveau de la qualité, ont changé.
Depuis la fondation de l’entreprise, on travaille logiquement avec des matières premières naturelles telles que la cire d’abeille, l’huile de lin, la résine de dammar et la caséine du lait. Aujourd’hui, BEECK propose une gamme riche et parfaitement au point de peintures minérales répondant à toutes les exigences qualitatives et environnementales.
La Société Louis Gnatz GmbH, qui fait partie des grossistes leaders en Allemagne en matière de vernis et de peintures, racheta au 01.01.2011 les usines de peintures de BEECK, et elle bénéficie désormais de longues années de tradition et de la grande compétence de deux entreprises de la branche.